Femme

Femmes diverses« Dans un voyage en Absurdie, que je fais lorsque je m’ennuie, j’ai imaginé sans complexe, qu’un matin je changeais de sexe, que je vivais l’étrange drame, d’être une femme. » Ces mots, qui se passent de commentaire, ont une trentaine d’années. Ils sont le fait d’un chanteur français extrêmement populaire et signent le couplet d’introduction d’une chanson dont le succès fait encore le bonheur de nos karaokés.
Ce sont là les premières paroles d’Être une femme, chantée par Michel Sardou ou le réveil douloureux, dans les années 80, d’un homme se faisant la voix de tant d’autres, alors qu’il réalisait que les femmes commençaient à sérieusement gagner du terrain sur certaines chasses gardées des hommes. À la fois admiratif et inquiet, le chanteur nous a livré un texte qui est une petite perle du genre et qui résume bien le regard porté par certains hommes sur la réussite des femmes.
Quel que soit le métier, la réussite, la place dans l’organigramme, la femme reste un être hautement sexué pour ne pas dire sexuel. La maîtresse n’est jamais loin. Si autorité semble pouvoir rimer avec charme, la femme de pouvoir devient fantasme à soumettre. La voilà bien remise à sa juste place : celle de la séductrice, qui « roule des pelles », donne le sein et, éventuellement, fait le trottoir pour arranger ses fins de mois, comme s’il fallait souligner qu’on y était quand même pas tout à fait…
Merci Michel d’avoir su si bien capturer toute l’ambiguïté d’être une femme dans le regard des hommes aujourd’hui. Cela a le mérite d’être explicite et visionnaire en ce qui concerne le dernier couplet, même s’il ne s’agit encore que de la première dame.
« Maîtriser à fond le système
Accéder au pouvoir suprême
S’installer à la présidence
Et de là, faire bander la France. »
Affaire à suivre…

Illustration : Wikipedia © Bleff – Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

%d blogueurs aiment cette page :