Homme contemporain

Neil Patrick Harris

Neil Patrick Harris, dans le rôle de Barney Stinson (How I Met Your Mother).

Définition up to date : on le dit aujourd’hui « accessoire ». Plus besoin d’homme pour faire des enfants, poser une étagère, diriger une entreprise, gouverner un pays, éteindre des incendies, faire la guerre, élaborer et conduire de grands travaux, sauver le monde. Il n’est plus le champion exclusif des maladies liées à l’abus d’alcool et de cigarettes, plus aucun domaine ne lui est strictement réservé. Même le foot se féminise !
La mode s’empare de lui et lui propose de s’intégrer dans de nouvelles catégories de tendances sociétales, bien utiles sur le plan marketing, le métrosexuel par exemple : c’est un homme urbain de n’importe quelle orientation sexuelle ayant un sens développé de l’esthétique, qui dépense énormément de temps et d’argent dans son apparence et son style de vie.
Il peut également cultiver sa part de romantisme, toujours bien vu pour assumer son côté féminin et sa sensibilité. Contrairement aux idées reçues, il ne rechigne pas à donner un coup de main aux tâches ménagères, il peut très bien descendre la poubelle après avoir essuyé son masque pour la peau et terminé sa manucure. Car tout en conservant sa virilité, il prend soin de lui, l’homme contemporain.
Ce qui ne l’empêche pas de consacrer plus de temps à s’occuper de ses enfants. Cela tombe bien : de récentes études indiquent que la présence active du père développe l’intelligence des chérubins même si la mère continue à être au premier plan de l’organisation de l’activité scolaire et culturelle. L’homme se façonnerait-il au fil du temps pour tendre à l’équilibre parfait du yin et du yang ? L’Homme devenu accessoire ?… peut-être mais indispensable !

Illustration : Wikimedia © Angela George – Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

%d blogueurs aiment cette page :