James Bond

Démarche féline, air dramatique qu’éclaire à peine parfois un sourire sarcastique, il entre, s’approche du bar et commande avec une voix sexy une Vodka Martini « shaken, not stirred ». Les femmes accoudées au bar se pâment, les hommes tournent irrésistiblement la tête et jaugent ce redoutable concurrent…
Son nom est Bond, James Bond. Ce ne sont pourtant pas ses innombrables conquêtes féminines ni cette image tenace de macho incurable qui doivent retenir notre attention mais bien son indestructibilité : cette capacité à naviguer sans effort entre les balles, ce flegme admirable jusque dans les plus périlleuses situations, cet humour jusqu’aux portes de la mort… James n’a peur de rien et a fortiori de personne !
Alors si au fond il suffisait d’un Beretta pour faire exploser le plafond de verre ? Si quelques cours d’autodéfense à toutes les petites filles pouvaient faire pencher la balance du côté de la confiance et du respect ? James Bond, « role model » féminin ? Voilà une question qui mérite tout au moins un moment d’attention…

%d blogueurs aiment cette page :