Maquillage

MaquillageCarapace de couleur derrière lequel s’abrite un regard, se dissimule une émotion et s’effacent à loisir les traces du temps ou celles d’une veillée trop tardive. Rituel réconfortant qui se répète à l’envi à la faveur d’instants volés à des journées hyperactives, le maquillage est un ami bienveillant et enveloppant.
Il s’accorde à vos envies et vos humeurs et possède ce bon goût ultime de se laisser enfermer dans une petite pochette à glisser dans votre sac à main. Tour à tour Cézanne de génie, sublimant la réalité du sujet en une explosion de couleurs et Bacon, sombre et inquiétant, il peut aussi se métamorphoser en une simple seconde peau n’ayant pour autre but que de capter la lumière. Il s’emprisonne dans des étuis-bijoux et s’enveloppe d’odeurs rappelant tantôt un parfum, tantôt un sac à main ou une étreinte surgie de l’enfance. Il est à la femme ce que le costume est à l’homme, le plaisir en plus.
Alors merci, ô ami bienveillant, pour ces minutes de bonheur distillées depuis l’acte d’achat jusqu’à cette seconde salvatrice, arrachée au rétroviseur de la voiture ou au miroir des toilettes, où la couleur revient et avec elle cette sensation qu’aucun public ne saurait vous résister.

Illustration : wikimedia OTRS System – ©Esra


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

%d blogueurs aiment cette page :