Pâtes

Must have du placard. Aliment préconisé dans les cas de surcharge mentale puisqu’il permet d’aller directement à la case « repas » sans passer par la case « supermarché ». Kit de survie de la mère débordée, le plat de pâtes est aussi l’arme fatale utilisée par l’homme pour rassasier sa nichée, voire pour séduire sa proie.
Propriétés :
– Cet aliment favorise le partage des tâches puisque la préparation d’un plat de pâtes convient à une pratique occasionnelle, voire très occasionnelle, de la cuisine. La préparation de cet aliment est donc particulièrement adaptée aux hommes, aux ados et à tous les cuisinier(e)s débutant(e)s.
– Aliment transgénérationnel, les pâtes permettent de concilier l’inconciliable : réjouir les papilles gustatives de 2 à 102 ans. Pâtes au menu, ambiance assurée.
– Aliment initiatique, il peut réveiller les apprenti(e)s cuisinier(e)s qui sommeillent et révéler des vocations.
Contre-indications (hélas !) : leur consommation sans modération diminue la charge mentale de façon inversement proportionnelle à la (sur)charge pondérale…


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

%d blogueurs aiment cette page :